La belle au bois dormant

La Belle au bois dormant

 

Il était une fois un roi et une reine qui festoyaient la venue de leur première et unique enfant. Une magnifique petite princesse qu’ils prénommèrent Aurora.

 

À l’annonce de la grossesse tant espérée, le roi fou de joie fit venir son secrétaire en toute hâte. Il lui dictat d’un trait que cette enfant bénie serait l’unique héritière de toutes ses possessions une fois qu’il serait passé de vie à trépas. Il émit sur-le-champ un décret royal selon lequel cette décision était finale et sans appel.

 

Or, au baptême de la princesse, une fée jalouse de tant de beauté jeta un sort à l’innocente enfant : à l’aube de son seizième anniversaire, elle se piquerait le doigt sur le fuseau d’un rouet et en mourrait. Par chance, une jeune fée réussit à amoindrir le sort. La princesse ne mourrait pas mais elle tomberait dans un profond sommeil qui durerait 100 ans. Le roi dans, tous ses états, fit bruler tous les rouets du royaume.

 

Mais malgré sa vigilance, le mauvais sort frappa. Une fois le choc passé, le suzerain se mit à penser à son testament. Bien que son enfant fût l’être qui compta le plus pour lui dans tout le monde connu, il ne put s’empêcher de questionner son décret. La princesse était la bénéficiaire irrévocable de son trône et de tous ses avoirs. Qui règnerait sur ses sujets une fois sa mort venue? Le royaume serait à l’abandon entre le moment de sa mort et le réveil de Belle.

 

Ses plus grands conseillers ne surent comment dénouer l’impasse. Car la seule personne qui pouvait révoquer le décret était la princesse elle-même, et elle roupillait profondément. Fort heureusement, la bienveillance des fées fit en sorte que le sommeil de Belle fut contagieux et que tout le royaume glissa dans une sieste centenaire. À son réveil, la vie repris son cours… et le décret fut amendé!

 

La morale de cette histoire : il est préférable de ne pas désigner de bénéficiaire irrévocable mineur. D’ailleurs, pour déterminer avec justesse lequel de vos héritiers bénéficiera de vos produits financiers à votre décès, n’hésitez pas à nous consulter!